L’échec et la confiance en soi

L’échec est souvent mal vécu car il malmène notre ego. Les conséquences sont multiples : repli sur soi, déni, victimisation, colère, baisse de performance et une perte de la confiance en soi.

En cause, des situations difficiles à accepter comme l’absence de promotion, l’échec dans une mission, un projet non finalisé, une proposition non acceptée, des idées non retenues … Autant de situations qui portent atteinte à l’estime de soi.

Pourtant :

  • James Dyson a créé 5126 prototypes avant de réussir son célèbre système d’aspiration.
  • 3 fois, Steven Spielberg a été rejeté de la University of Southern California Film School avant de devenir le réalisateur mondialement connu;
  • 25 fois, Tim Ferri, auteur du livre « La semaine de 4 jours »  a vu son manuscrit  rejeté par des éditeurs avant que son livre devienne un best-seller mondial (que je vous recommande de lire)
  • Albert Einstein : est considéré comme un génie par le commun des mortels, celui-ci à pourtant débuté son existence par un retard dans la parole et la lecture jusqu’à être soupçonné de déficience  mentale.  Acharnement du destin, celui-ci  fut d’abord renvoyé de l’école normale et quelques années après, il ce vu  refuser  l’entré à l’école polytechnique.  Loin d’abdiquer face à cette situation, celui-ci persista jusqu’à obtenir le prix Nobel et changer le visage de la physique moderne.
  • Thomas Edison a échoué 10000 fois avant de parvenir à élaborer la première ampoule électrique (il a réussi à trouver 9999 façons de ne pas faire une ampoule…)


Le maître-mot dans toute entreprise est la persévérance. Ne vous découragez pas car les échecs font partie de la réussite.


Nous devons au contraire considérer l’échec comme une opportunité :

  • Pour enrichir ses compétence
  • Apprendre de nos erreurs
  • Adopter une meilleure stratégie
  • Développer sa confiance en soi
  • De mettre à l’épreuve son désir de réussir
  • Affirmer sa force de caractère
  • De trouver des avantages aux situations

Nous pouvons échouer parce que nous sommes des hommes et parce que nous sommes libres : libres de nous tromper, libres de nous corriger, libres de progresser : « Je ne perds jamais. J’apprends ou je gagne » – Nelson Mandela

Et vous quel est vos expériences sur l’échec ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *